Town of Ste Anne

Passé fier, avenir prospère.
Proud Past, Promising Future

en | fr

NOTRE COMMUNAUTÉ

l'histoire de la ville

La région de Sainte-Anne est une des plus anciennes colonies du Manitoba.  Les pionniers de la région étaient originaires du Québec et les récits indiquent qu'ils ont habité Pointe-des-Chênes dès l'année 1856.  La région etait favorisée pour sa richesse agricole et boisée.  Les 198 familles qui habitaient la région vivaient de l'agriculture.  Cependant, pour supplémenter leur revenue, ils ont fourni le bois de construction pour la cathédrale de Saint-Boniface. En 1850, les commerces dans la région comprenaient un poste de traite, un hôtel, un magasin général et même une prison.  À partir de 1868 à 1871, c'était la construction du sentier Dawson rejoignant le Fort William à Saint-Boniface qui permettraient un influx de voyageurs le long de cette nouvelle route canadienne. En 1963, la ville de Sainte-Anne s'est incorporée.  À cet époque la colonie de Pointe du Bois n'est plus le point central de la communauté car la colonie est déménagée plus au nord le long de cette nouvelle route canadienne. Aujourd'hui la ville de Sainte-Anne est une communauté vibrante de 2891 résidents.  Ces mêmes résidents jouissent de plusieurs services, des églises, des écoles, des services récréatifs variés et les possibilités sont illimitées.  Pour les résidents faire la navette à Winnipeg n'est certainement pas une corvée.

Dates Historiques

Liste des dates historiques de la Ville de Sainte-Anne (Pointe des Chênes aussi connue sous le nom de Ste-Anne-des-Chênes):

  • 1852-Premiers colons à s’établir à Oak Point, la famille Jean-Baptiste (1) Perreault et Marie-Louise Ducharme dit Charron.
  • 1856-Fondation de la paroisse Saint-Alexandre à Oak Point.
  • 1857-Naissance de William Perreault, premier enfant des colons d’Oak Point.
  • 1858-La première messe a lieu à La Pointe des Chênes.
  • 1865-Arrivée de la première enseignante, Mme Jean Baptiste Gauthier, nom de jeune fille Rosalie Germain.
  • 1867-Bénédiction de la première chapelle, nommée Chapelle Saint-Alexandre Mgr Taché confie la paroisse d’Oak Point à Sainte Anne, patronne des Bretons et des Canadiens.
  • 1868 - Début de la construction du sentier Dawson. Il est achevé en 1871.
  • 1869-Le premier baptême dans les registres paroissiaux est celui de Virginie Perreault, fille de Damase Perreault et d’Anny St-Germain.
  • 1870-Construction du magasin de la baie d’Hudson. Incendie criminel dans les années 1980.
  • 1871-Le premier mariage dans les registres paroissiaux est celui de Johnny Cyr et Madeleine Perreault, fille de Jean-Baptiste (2) et Catherine Grouette.
  • 1880-Construction du premier hôtel entre Ste-Anne et La Coulée le long de la Seine sur le côté sud.
  • 1881-La Municipalité de Ste-Anne est incorporée.
  • 1883-Arrivée des religieuses les Sœurs Grises.
  • 1885-Arrivée du premier médecin, le Dr François-Xavier Demers à l’âge de 25 ans. Il a servi la communauté jusqu’à sa mort en 1939.
  • 1889-1898 - Construction du Chemin de fer Canadien du Nord (aujourd’hui CN) à travers Ste-Anne.
  • 1890-1908 Les Municipalités de Ste-Anne et de LaBroquerie fusionnent sous le nom de la Municipalité de LaBroquerie.
  • 1895-La pierre angulaire de l’église présente est bénie. L’église ouvre ses portes au public en 1898 sur le lot 56 de la rivière.
  • 1906-Construction de la gare CNR.
  • 1908-Municipalité de Ste-Anne rétabli.
  • 1910–Construction de l’hôtel de ville sur l’avenue Central.
  • 1916-Arrivée des Père Rédemptoriste.
  • 1917-Construction du monastère Rédemptoriste. Il a été démoli en 1992.
  • 1921-Construction du pont Piney (ancien pont en ciment). Il a été démoli en 2007.
  • 1931-Ste-Anne Co-Operative incorporée.
  • 1937-Salle Paroissiale – Salle paroissiale Ste-Anne construite en 1937 pour les activités paroissiaux telles que le théâtre, le cinéma, etc. Il a servi d’usine de couture avant d’être démoli dans les années 1980.
  • 1939-Fondation de la Caisse Populaire de Sainte-Anne.
  • 1954-Bénédiction et ouverture officielle de l’hôpital de Sainte-Anne.
  • 1959-11 juin, 19h : La pire inondation de l’histoire de Sainte-Anne. L’eau monte à un rythme visible à l’œil. L’hôpital est évacué. Ça passe vite. Le matin, tout danger est passé.
  • 1960-Achèvement du projet de dérivation de la Seine.
  • 1963-Incorporation du Village de Sainte-Anne.
  • 1964-Bénédiction et ouverture officielle de la Villa Youville.
  • 1971-Bénédiction et ouverture officielle du Centre Médical de Seine.
  • 1997-Incorporation de la Ville de Ste-Anne.
  • 1999-Construction de la nouvelle station coopérative Ste-Anne à l’angle de Travers et de l’avenue Central.
  • 2018-Ste-Anne Co-OP nom est changé à Clearview Consumer Co-Op.
  • 2021-2022–Construction du nouveau bureau administratif de la Ville de Ste-Anne.

(Recherche par Norman Lavack)

Familles pionnières de Sainte-Anne

En reconnaissance de nos familles de pionniers et pionnières, une liste de quelque 290 familles pionnières entre 1850 et 1890 a été recherchée et présentée en deux formats; l’un dans l’ordre alphabétique des hommes et l’autre dans l’ordre alphabétique des femmes, selon leur nom de filles. Ce faisant, il est beaucoup plus facile de localiser vos ancêtres du côté masculin ou féminin.

Les origines ethniques et les noms des conjoints, qui sont trop souvent négligés, sont basés sur une variété de sources, telles que le recensement du Manitoba de 1871-1881-1891, le livre du centenaire de la paroisse Ste-Anne de 1876-1976, les listes de cimetières et les recherches sur Internet.  On peut remarquer que nos pionniers proviennent de diverses sources ethniques, mais que les Métis et les Français du Québec et ceux rapatriés des États-Unis sont d’une importance primordiale.

Jetez un coup d’œil en cliquant sur l’un des macarons ci-dessous, et peut-être que vous pourrez découvrir certains de vos ancêtres et ainsi leurs rendre hommage.

(Recherche par Norman Lavack)

Hommes Femmes